Joseph Ki-Zerbo

Joseph Ki-Zerbo

• Joseph Ki-Zerbo (né le 21 juin 1922 à Torna, Burkina Fasso ; décédé le 4 décembre 2006 à Ouagadougou). Historien, homme politique et penseur, celui qui fut le premier africain agrégé d’histoire à la Sorbonne n’aura eu de cesse de restituer leur dignité à des millions de ses semblables. Tôt inspiré par Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor et René Depestre, convaincu que la reconquête d’une souveraineté spirituelle africaine passe par l’exhumation de l’Histoire d’un continent trop souvent considérée comme inexistante par les Occidentaux, il s’attache à en renouveler les études. D’où ses nombreuses publications, parmi lesquelles : Le Monde africain (1964), Histoire de l’Afrique noire (1972), Histoire générale de l’Afrique (1991) et À quand l’Afrique (2003). Le slogan de celui qui fut en outre le créateur du Mouvement de libération national (MLN) et du Parti pour la démocratie et le progrès (PDP), puis le fondateur du Collectif des organisations démocratiques de masse et de parti politiques (CODMPP) ? «Si on se couche, on est mort».

 

Vous savez que nous avons recherché de nouvelles sources de l’histoire africaine, y compris la tradition orale. J’ai prouvé que le mot « préhistoire » était un mot mal venu. Je ne vois pas pourquoi les premiers humains qui avaient inventé la position debout, la parole, l’art, la religion, le feu, les premiers outils, les premiers habitats, les premières cultures seraient hors de l’histoire !

1 réflexion sur « Joseph Ki-Zerbo »

  1. Ping : itsmasum.com

Les commentaires sont fermés.