Dian Fossey

Dian Fossey

• Dian Fossey (née le 16 janvier 1932 à San Francisco, Californie ; décédée le 26 décembre 1985 au Rwanda). Ethologue enthousiaste des recherches conduites par Jane Goodall sur les chimpanzés du parc national de Gombe Stream, au nord-ouest de la Tanzanie, ayant choisi de se consacrer à l’étude du comportement des gorilles de montagne du Rwanda, elle va passer quinze ans à observer, au sein de leur environnement naturel, ces grands singes auxquels elle en vient à s’attacher au point de se muer en ardente avocate de la cause des quatre mille d’entre eux qui vivent encore en liberté dans les réserves. Quatre mille gorilles de montagne que menace d’extinction l’empiètement d’agriculteurs soucieux de transformer les réserves en terres de culture… tout comme les prédations des braconniers pressés de répondre à l’appel des zoos (Gorilles dans la brume ; Treize ans chez les gorilles). Mondialement connue pour sa pugnacité, elle finit assassinée – probablement par quelque braconnier, trafiquant ou éleveur frustré de ne pouvoir se livrer à ses méfaits.

 

Les idées américaines et européennes sur la préservation des animaux sauvages sont à mille lieues des préoccupations des paysans et, à juste titre, elles leurs paraissent aberrantes. Ce qu’ils doivent comprendre, par contre, c’est que la montagne constitue un château d’eau indispensable à leur propre survie. Les forêts des Birunga recueillent 10% de la pluie qui tombe au Rwanda et qui va irriguer les cultures situées au pied des montagnes. L’avenir de chaque famille de cette région est donc étroitement lié à celui du Parc des Volcans. La disparition de la forêt entraînera inévitablement la disparition des cultures.