Les Peuples Premiers

peuples-premiers

• Les Peuples premiers. Convoquant les «universaux» inspirateurs de celles et ceux qui œuvrent au sein du Monde plein, difficile de ne pas faire référence au legs de ces populations également qualifiées de «Peuples autochtones», de «Peuples racines» ou de «Premières nations». Autant d’entités humaines qui, du fait de leur immémoriale immersion au sein d’environnements souvent imprévisibles et dont dépendait leur survie, durent faire l’apprentissage de savoirs, d’usages et de parcimonies intimement adaptés aux particularités du coin de terre qui les accueillait. Récits fondateurs, légendes, proverbes, anecdotes, historiettes… autant de supports oraux grâce auxquels nous pouvons méditer ce qu’à bon droit nous reconnaissons être leur «sagesse» : gestion des ressources naturelles ; manière de régler les conflits interpersonnels ou intertribaux menaçant l’unité du groupe (voir sa survie) ; appels à l’unité et à l’humilité…

 

Un seul doigt ne lave pas la figure, avertira un Pygmée du Gabon, tandis qu’un autre affirmera : Quand bien même le singe prend la peau du sanglier, il meurt comme un  singe.