Robert Hainard

Robert Hainard

• Robert Hainard (né le 11 septembre 1906 à Genève ; décédé le 26 décembre 1999 à Gland). Naturaliste, peintre, graveur, sculpteur, écrivain, philosophe, il choisit tôt de consacrer sa vie à la défense et à l’illustration de la nature sauvage et libre. À ce coureur des bois, des marais, des montagnes, à cet artiste aux dons multiples, avide de célébrer la splendeur de la nature et d’en «rendre le besoin plus pressant», on doit plus de trente mille croquis de terrain, une quantité impressionnante d’estampes, quelque cinq cents articles et illustrations dans des revues, ainsi qu’une vingtaine d’ouvrages – parmi lesquels son incontournable Mammifères sauvages d’Europe, mais également Nature et mécanisme, Expansion et nature et ce livre-testament qu’est Le Monde plein. Précurseur en matière de protection de la nature, il prône que l’équilibre mental et spirituel des hommes demeure intimement lié à la fréquentation des espaces sauvages – et donc à leur préservation.

 

À cause de notre lenteur, de notre poids, nous ressentons l’air comme un vide (à part le vent). Mais l’oiseau ignore le vertige : pour lui, l’air est plein. J’ai dit pourquoi je pense que nous vivons, affectivement et mentalement, dans un monde vide. Je vais essayer de reprendre nos problèmes dans un monde plein. Un monde qui nous résiste, nous limite et nous féconde.

Robert Hainard